Pesto d’ail des ours

Difficile de se tromper lors qu'on est en présence de cette merveille culinaire qu'est l'ail des ours. On peut néanmoins la confondre avec le muguet, très toxique.

Il suffit de froisser les feuilles et de sentir, le muguet n'a pas d'odeur et ses fleurs sont en clochette alors que la fleur d'ail est en ombelle. Feuilles, fleurs, graines, tout se mange. Les feuilles peuvent être mangées crues ou cuite. Leur saveur est délicate, avec une note sucrée et agréablement piquante. En soupe, en pesto, en salade, à chacun sa créativité.

Les fleurs, revenues dans du beurre, un délice et une jolie décoration. Elles peuvent également être conservées au vinaigre.

La cueillette des graines est longue et laborieuse, mais le plaisir de déguster ce caviar sauvage vaut bien quelques heures de labeur.

Cuire les graines pendant 20 minutes dans du vinaigre pur.

Mettre en bocaux et recouvrir d'une bonne huile pressée à froid.

Patientez 3 semaines avant de déguster.

Inscription à la newsletter

Recettes plantes

Achilée, plantin, ortie, capucine, ail des ours... confectionnez des petits régals à l'aide de nos recettes nature.

Contact

Swiss Alpine Emotion Sàrl
3961 St.-Jean
Tél.: +41 79 340 1145
info@swissalpineemotion.com