La nature s'illumine avant le grand dodo de l'hiver

swissalpineemotionautomne21

Les couleurs de l'automne explosent, bientôt, les mélèzes seront en feu pour le bonheur de nos pupilles. Pour cet hiver, Swiss Alpine Emotion vous propose ses désormais sorties classiques. Le glacier de Zinal et la fascination qu'il exerce sur nous et les nocturnes raquettes-luge à Colombire toujours aussi sympas. Nous proposons également des sorties sur mesure, entreprises, écoles, privés, anniversaires, nous mettons toute notre passion pour rendre vos journées inoubliables.
Les dates des stages 2022 pour apprivoiser sa peur du vide sont aussi fixées. Ils sont une véritable porte d'ouverture pour randonner plus sereinement en montagne

Au plaisir de vous retrouver sur les sentiers d’ici ou d’ailleurs  

Raquettes et luge sous la voûte étoilée à Colombire

swissalpineemotioncolombire21 22

Le jour tire sa révérence, la magie des ombres chinoises commence. La nuit se faufile et nous propose une jolie montée jusqu'au hameau de Colombire. Après une délicieuse fondue, descente en luge à la frontale, éloge de la glissade!

Niveau : facile
Dénivelé: + 300
Temps de marche: 1h30
Dates: 29, 31 (165.- p.p) décembre, 2,6 janvier, 12,16 (pleine lune) février, 2 mars (peine lune)
Prix : 89.- p.p (compris: encadrement professionel, raquettes, bâtons, fondue, luge)
Infos + inscriptions : info@colombire.ch

 

Fondue sous la cathédrale de glace à Zinal
swissalpineemotionglacier22

Nos pas crissent dans la neige, mais qui est donc passé par là, les empreintes se racontent comme un livre ouvert. La forêt cède sa place, les hautes montagnes nous dominent. Puis soudain au loin, les lèvres bleues du glacier de Zinal nous attirent, sublime cathédrale de glace.
Après une bonne fondue, descente et glissade dans la poudreuse 

Niveau: moyen
Prix : 80.- p.p 50.- p.p enfants + 35.- p.p pour la fondue au fromage
Dénivelé: + 460 - 460
Temps de marche: 4h30
Dates: 8,30 janvier, 6 (complet),20,26 février, 5 mars ou sur demande
Inscriptions :info@swissalpineemotion.com
Plus d'infos: La journée en détail

 

Apprivoiser sa peur du vide, dates 2022, 4-6 juin, 9-11 septembre

swissalpineemotion accro3.3L’acrophobie (ou appréhension du vide) est, la plupart du temps, une simple illusion. Notre cerveau nous joue un sale tour. Au travers de techniques simples et d’expériences en toute sécurité nous vous apprendrons à maîtriser cette tension pour retrouver le plaisir de randonner en toute liberté.

Dates 2022:   4-6 juin et 9-11 septembre
Le stage en détail
Niveau : moyen
Prix : 640.-
Inscriptions : info@swissalpineemotion.com

Ecouter l'émission "Vacarme" sur la RTS du  12.11.2018, Le Vide, Vertige des cimes
Reportage: Laurence Difélix, Réalisation: Jean-Daniel Mottet:

 

 

 

Plantes sauvages et traditions à Chandolin

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion plantesLe tout nouveau Chandolin Boutique Hôtel à Chandolin prend gentiment ses marques. Ouvert en milieu d'hiver dernier, cet établissement 4 étoiles à conquis son public. Quelques jours avant l'ouverture estivale, le gérant voulait offrir une après-midi récréative à ses employés. Objectif, souder l'équipe, apprendre sur les traditions et la culture du val d'Anniviers et découvrir les plantes sauvages comestibles.

Apprivoiser le vide jour 3

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion nirwachLa tension est différente que celle du premier jour. Même si pour certains la coupe d'émotions était déjà bien remplie, tous ont voulu y aller. Cette dernière journée du stage nous emmène dans la magnifique région du Baldschiertal au-dessus de Viège. Ici l'ingéniosité de l'homme pour amener l'eau aux champs est impressionnante. De nombreux bisses sillonnent les flancs de la montagne.

Apprivoiser le vide jour 2

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

accroj2 3La nuit n'a pas été bonne pour tout le monde et les traits sont tirés. Déjà en voiture, deux participants s'accrochent à leur portière et évitent soigneusement de regarder en direction de ce vide qui leur fait si peur. Au départ du bisse de Ricard (construit en 1484), c'est déjà trop pour deux personnes qui rebroussent chemin. Le reste de l'équipe s'avance vaillamment sur ce parcours de 7 kilomètres qui surplombe les gorges de la Navisence.

Apprivoiser le vide mai 2017 jour 1

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

vide1Ils sont là, vendredi matin, 9 heures, St-Jean dans le val d'Anniviers, l'anxiété est palpable, les rires nerveux. S'inscrire pour se confronter à sa peur du vide, est une démarche. Puis s'y rendre demande encore une énergie supplémentaire. Les participants se racontent, décortiquent leur phobie avant de partir sur le terrain. La clef du succès est l'exposition et la confrontation, premier excercice sur un pont ou gronde la Navisence, on demande qui ose se mettre de l'autre côté de la barrière, la plupart y vont.

Randonnées en étoile dans les Calanques

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

calanques1N'allez pas penser un instant que Calanques rime avec plages et terrains tranquilles, c'est tout le contraire. Même au bord de la grande bleue, la configuration du terrain est résolument digne des randonnées alpines. Il faut avoir un bon pied, voir de bonnes mains pour certains sentiers. Ici le contraste entre la grande métropole de Marseille et la garrigue sauvage, des falaises déchirées dans le bleu de la mer est étonnant.

Histoires de plumes en Camargue

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

Camargues1L'amie pour qui j'avais préparé ce programme s'est retrouvée la seule inscrite. Il est vrai que pour les connaisseurs d'oiseaux, la Camargue est incontournable et déjà visitée depuis belle lurette. Comme j'aime cette région et apprécie mon ami Pierre, grand connaisseur du coin et ornithologue accompli, je décide de faire le séjour, quelque peu réduit.

Repérage dans les Cinque Terre

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

5terre1Le petit village de Corniglia surplombe la mer, ici les habitations sont colorées, comme si elles voulaient se faire butiner. Si la journée les touristes sont nombreux, le soir c'est calme et on y trouve même une jolie ambiance à l'italienne. En 2011, des crues ont ravagé la côte. Depuis, certains sentiers sont toujours fermés. Il fallait voir de visu la situation.

Une fin de saison en apothéose

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

Valleeblanche4Le rideau est tiré sur la saison d'hiver 15-16, le domaine skiable est fermé. Avec des collègues pistards et patrouilleurs on part direction Chamonix avec comme perspective une soirée conviviale et une vallée Blanche le lendemain. Un soleil radieux nous emmène à l'aiguille du Midi et l'arête, pour rejoindre le début des festivités, est bien sécurisée.

Raquettes sous les flocons

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

Raquette2C'est sous le glacier que je devais emmener Carina, journaliste à 20 Minuten, mais le ciel en a décidé autrement. A cause du vent, le danger d'avalanche est délicat, donc j'opte pour un plan B. Après une visite du village de Grimentz, départ depuis St-Jean pour une jolie boucle dans la poudreuse.

Une cabane cinq étoiles sous les milles étoiles

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

Fenestral1Les dates étaient fixées depuis longtemps, une virée en peau avec les copines, qui au final, s'avère être aussi une jolie escapade à faire en raquettes avec des clients. Comme la situation avalancheuse est délicate, un ami guide de montagne me conseille la cabane Fenestral sur les hauts d'Ovronnaz.

Secours en montagne, une passion

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

patrouille1La montagne c'est mon bureau. Hormis les balades, l'autre métier, c'est patrouilleuse (ou pas trouillarde c'est selon!). En hiver, mon emploi du temps se partage entre les randonnées en raquettes et le secours sur pistes. Une pluriactivité heureuse qui me permet d'évoluer là-haut à l'année. Et surtout de vivre une vie passionnante.

Les Calanques, un paradis pour les pupilles, un challenge pour les mollets

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

Calanques1Pour randonner dans les Calanques, il faut un solide sens de l'orientation. Dans certaines parties du parc, seul la couleur du balisage indique le chemin. Pas de noms, pas de direction, très "peaumatoire" dans ce dédale de sentiers. Il faut aussi se méfier et bien se renseigner avant de s'aventurer car certains itinéraires demandent l'usage du matériel d'escalade!

Offrir la montagne en cadeau

printemps15 12

Inscription à la newsletter

Recettes plantes

Achilée, plantin, ortie, capucine, ail des ours... confectionnez des petits régals à l'aide de nos recettes nature.

Contact

Swiss Alpine Emotion Sàrl
3961 St.-Jean
Tél.: +41 79 340 1145
info@swissalpineemotion.com