Un début de saison rock and roll

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion russe4La saison de ski est derrière, j’attends mes premiers clients de la saison, une famille de Russes. Au programme 4 jours de randonnée entre Sion et Viège, une magnifique randonnée en balcon le long des bisses. Premier jour, on file sur le bisse de Clavau et ses splendides murs en pierres sèches. Le printemps explose avec sa palette de fleurs multicolores. Les clients sont sympas, marchent bien et sont interessés par Dame Nature. Soudain le panneau qui tue, chemin fermé.

Evidemment, après le gros hiver, éboulements et avalanches ont passablement endommagé les sentiers. Comme je n’ai pas vraiment d’autre alternative, je décide de continuer. Mais en tant que professionnelle, je ne suis pas très à l’aise d’évoluer ici avec des clients. Nous croisons un groupe de marcheurs qui confirme que “ça passe”. Soulagée je continue et au passage du tunnel, j’invite mon équipe à cheminer dans le noir, sans lampe. Le bisse du Sillonin offre le petit coup d'adrénaline de la journée avec des passages bien aériens. Un taxi nous amène à l’hôtel Art de vivre à Montana, un super établissement où je m’offre un délicieux massage. Le ciel du lendemain s’annonce plutôt humide, et je sais que l’itinéraire choisi risque bien d’être un peu compliqué. Si sur le bisse du Tsitorret les passages enneigés amusent mes hôtes, je commence à être un peu tendue sur la descente sur la cascade du Pichiour. Et ça ne loupe pas, une grosse coulée de neige a détruit la forêt, nous cheminons tant bien que mal entre les arbres tombés et les coulées de boue. Je remercie mes clients d’être de si bonne facture. Le passage derrière la cascade est splendide, descente sur le joli village de Cordona et pause dégustation de sirops maison. La dernière partie, sur le bisse de Varen est difficile pour la maman, qui demande pause sur pause. Transfert à Loèche les Bains, à l’hôtel Bristol, un quatre-étoiles malheureusement pas digne de sa cotation. Je n’y mettrai plus les pieds. Le troisième jour petite balade vers les gorges de la Dala. Évidemment le sentier qui chemine au-dessus des flots est fermé, nous empruntons la route forestière qui comporte des passages sur des avalanches. Bouquetins et chamois au loin, la journée se déroule tranquillement et mes clients “tombent en amour” avec le restaurant de l’hôtel Waldhaus (c’est là que je vais en général). Après cette journée thermalisante et relaxante, dernier jour de randonnée sur la rampe sud du Lötschberg. Forêts ombragées alternent avec des passages dans des biotopes méditerranéens. Escaliers, passerelles, pont naturel en pierres, c'est vraiment un beau parcours le long des bisses. Un taxi nous attend à Eggerberg direction Sierre, chez Didier de Courten où nous terminons en beauté cette magnifique semaine.

swissalpineemotion russe1

Escalade forestière!

swissalpineemotion russe3

Au menu, quelques passages aériens

swissalpineemotion russe2 2

La coulée de boue à dévier l'eau du torrent sur le sentier

 

Inscription à la newsletter

Recettes plantes

Achilée, plantin, ortie, capucine, ail des ours... confectionnez des petits régals à l'aide de nos recettes nature.

Contact

Swiss Alpine Emotion Sàrl
3961 St.-Jean
Tél.: +41 79 340 1145
info@swissalpineemotion.com