Apprivoiser le vide jour 2

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

accroj2 3La nuit n'a pas été bonne pour tout le monde et les traits sont tirés. Déjà en voiture, deux participants s'accrochent à leur portière et évitent soigneusement de regarder en direction de ce vide qui leur fait si peur. Au départ du bisse de Ricard (construit en 1484), c'est déjà trop pour deux personnes qui rebroussent chemin. Le reste de l'équipe s'avance vaillamment sur ce parcours de 7 kilomètres qui surplombe les gorges de la Navisence.

Des mains courantes permettent de passer les passages les plus délicats. Nous essayons de faire passer sans se tenir, mais pour certains c'est juste impossible. Alors au lieu de poser leurs appuis correctement, les acrophobes s'agrippent et passent comme des "crabes". Pour Sylvie * déjà à l'aise le premier jour, c'est une balade. "Je rêve de faire la haute route de Chamonix à Zermatt, et j'avais besoin que quelqu'un valide mes capacités" confie-t-elle. Sylvie s'en ira le soir même, sereine. Pour les autres, le sentier est un challenge et à chaque exercice, leur cerveau s'adapte, et commence à accepter ce néant si terrifiant. La montée jusqu'au pont suspendu est très raide, Caroline * ne fait toujours pas confiance à ses pieds et pour elle c'est éprouvant. Au pont, "nous avons le temps, annonce d'emblée François, l'un des encadrants. Chacun y va à son rythme, entre vous, avec nous ou seul c'est comme vous voulez" L'une des activités principales est le saut à l'élastique, les hurlements de ceux qui se jettent en bas n'arrangent rien. Arrivé à l'entrée de l'ouvrage, Bernard * est terrifié, "jamais j'y arriverais" articule-t-il la gorge nouée. Et pourtant, petit à petit, l'angoisse se dénoue et Bernard passe le pont. Pour Elodie* c'est le drame. "De loin je pensais que ce ne serait qu'une formalité" explique-t-elle en larmes. Là aussi, après de nombreuses hésitations, et quelques paquets de mouchoirs plus tard, Elodie arrive jusqu'au milieu. Pour toutes l'équipe, c'est une sacrée victoire. Elle sera d'ailleurs dûment arrosée à la cave de la bourgeoisie de Pinsec. Vin des glaciers, fromage des morts, une partie historique et culturelle appréciée par les participants.

* Prénoms fictifs

#Vertige #Vide #Acrophobie #SwissAlpineEmotion #Confiance #Stage #Anniviers

accroj2 1

 accroj2 2

accroj2 3

 

Inscription à la newsletter

Recettes plantes

Achilée, plantin, ortie, capucine, ail des ours... confectionnez des petits régals à l'aide de nos recettes nature.

Contact

Swiss Alpine Emotion Sàrl
3961 St.-Jean
Tél.: +41 79 340 1145
info@swissalpineemotion.com