Voyage à Oman, cinquième partie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion oman5.1Jour 12 : Petit-déjeuner avec comme serveur un joyeux bonhomme du Bangladesh, il nous met immédiatement le sourire. Nous partons en bateau direction les îles Daymaniyyat, réserve naturelle. À bord 7 personnes sous la houlette du dive-master et du pilote. Alors que les plongeurs s’enfoncent dans les abîmes marines accompagnés de leurs bulles, nous partons en surface. Une tortue de mer vole avec grâce dans les flots, ici les couleurs possèdent un petit quelque chose d’unique. Des poissons argentés nagent la gueule ouverte, ce qui les rend très comiques. Après l’heure de pause réglementaire, autre site nommé l’aquarium.

Nous sommes en pleine mer, des tortues sortent la tête de l’eau, une raie se devine au loin. Dans la grande bleue, des immenses seiches balaient le fond, les murènes léopard ondulent entre les coraux. Je nage pendant un bon moment au milieu d’immenses poissons curieux (Platax), leurs mâchoires remuent une histoire silencieuse. En sortant de sa plongée, mon compagnon confirme que le site est plutôt exceptionnel et riche en espèces diverses: protégé et peu fréquenté, les espèces se développent harmonieusement et ne craignent pas (trop)  les humains. Seule la visibilité est réduite à cause du plancton, mais c'est aussi ce qui attire les résidents !
Après cette délicieuse matinée, nous cherchons le centre de plongée suivant. Notre guide de voyage recommande un lieu paillotes et pieds dans le sable. Mais entre-temps les choses ont changé, le Muscat Hills Resort a pris quelques galons, les prix aussi. Qu’importe, on ne vit qu’une fois, on a délié les bourses pour trois nuits. Cette plage privée était le premier centre de plongée du pays, en 1984. Il y a 1 an le nouveau concept est né sous la houlette d’un enfant du pays de 28 ans. Membre de la famille du sultan, il a créé ici un espace unique dans le pays, plage, beach bar, restaurant ouvert, musique lounge, bref un endroit apprécié des Européens que nous sommes.
Jour 13 : J’amène mon acolyte à sa plongée et je profite pour faire une petite virée en kayak et du sport chaise-longue. Ça fait du bien de lever le pied et de se laisser aller à un peu de farniente. Nous allons au souk de Mascate, les échoppes se ressemblent, et les vendeurs nous proposent gentiment des foulards, encens, bijoux, souvenirs, gadgets divers aux couleurs du pays et de son sultan pour la fête nationale à venir le 18 novembre. Nous mangeons sur la très touristique corniche.
Jour 14 : Ce jour-là nous avions prévu de faire un tour en bateau avec un local, Tareq, conseillé par une collègue accompagnatrice en montagne, fine connaisseuse du pays. Malheureusement, suite à une brûlure conséquente au visage, la balade est annulée. La journée est donc franchement farniente.
Jour 15 : Nous avons rendez-vous avec Tareq pour lui donner du matériel de camping qui pourrait lui être utile et le reste de nourriture. L’homme est reconnaissant et désolé de n’avoir pu nous emmener. Dernière sortie en bateau pour admirer les fonds marins, raie, barracuda, coquillages géants, à nouveau nos pupilles se rassasient. Apéro au Muscat Hill qui entame une soirée festive pour fêter son premier anniversaire. Les nantis viennent s’exhiber, muscles, tattoo, cigarette, alcool… Restaurant turc avant le voyage du retour bye bye le chaud, bonjour les flocons...

swissalpineemotion oman5.2

Le Muscat Hill, une belle manière de finir le séjour

swissalpineemotion oman5.3

Balade en kayak

swissalpineemotion oman5.4

Le souk de Mascate

 

 

Inscription à la newsletter

Recettes plantes

Achilée, plantin, ortie, capucine, ail des ours... confectionnez des petits régals à l'aide de nos recettes nature.

Contact

Swiss Alpine Emotion Sàrl
3961 St.-Jean
Tél.: +41 79 340 1145
info@swissalpineemotion.com