Voyage à Oman, troisième partie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion oman3.1Jour 6 : Petit-déjeuner de brochettes de mouton à côté du souk ce jour-là réservé aux femmes. C’est chouette de voir que la femme a aussi sa place dans les lieux en général réservé aux hommes. Départ pour le Wadi Tanuf, nous cheminons dans une gorge surplombée de parois de plus de 1000 mètres, impressionnant. Visite d’un petit village, avant une chute et une mauvaise plaie sur le tibia. Nous roupillons à l’hôtel des mille étoiles sous les crépitements de notre feu de camp.


Jour 7 : Il faut passer dans une pharmacie pour acheter de quoi soigner la blessure. La jambe doit être un peu au repos. A Nizwa, le Majan Guest House (30 rials avec petit déjeuner) nous accueille. Après-midi repos tandis que mon compagnon part à l’improbable mission d’un « bootle shop ». Le soir, nous mangeons un véritable repas omanais, dégustation d’une douzaine de plats, dans une salle privée à même le sol.
Jour 8 : Réveil à l’aube pour assister à un spectacle inhabituel, le marché aux bestiaux. Une sorte de kiosque avec les vendeurs qui tournent inlassablement autour. Ça marchande sec, les chèvres sont palpées sur le dos, les tétines, les dents par les éventuels acquéreurs, le plus offrant part avec la bête.Etrangement, les femmes sont beaucoup plus présentes que d'ordinaire: nous constatons que souvent, bien qu'un peu en retrait, c'est souvent elles qui tiennent les cordons de la bourse ! Visite des souks attenants, légumes, viande, poissons, dattes, vente d’oiseaux à ciel ouvert, l’ambiance y est colorée et odorante. Du côté des quadrupèdes, on est passé aux vaches. Ambiance quasi comique quand les bêtes apeurées s’échappent et que le propriétaire leur court après. À la fin de la tortueuse piste du Wadi de Ghul, un village au milieu de nulle part, sympathique échange avec une jeune Omanaise. Comme je suis limitée physiquement, je propose à mon copain de monter à pied sur le plateau du Djebel Shams pendant que je le contourne en voiture. La nuit tombe quand il arrive près de 3 heures plus tard à un rythme très soutenu. Ce sera la nuit la plus froide, même les doudounes sont de la partie. Le poisson acheté le matin est un délice, la pleine lune illumine les montagnes, scène d’ombres et de lumière au bord de ce grand canyon.

swissalpineemotion oman3.2

Le souk de Nizwa

swissalpineemotion oman3.3

Wadi de Ghul

swissalpineemotion oman3.4

Le marché aux bestiaux de Nizwa

 

Inscription à la newsletter

Recettes plantes

Achilée, plantin, ortie, capucine, ail des ours... confectionnez des petits régals à l'aide de nos recettes nature.

Contact

Swiss Alpine Emotion Sàrl
3961 St.-Jean
Tél.: +41 79 340 1145
info@swissalpineemotion.com